photo%20artiste_edited.jpg

Viviane Fontaine 

Vous avez de la chance Viviane Fontaine de susciter dès qu’on vous nomme une telle fluidité. Un prénom comme une liane et l’eau fraîche dont on se désaltère sans compter une possible ascendance avec un illustre fabuliste qui aimait les animaux. En plus, le chêne et le roseau sont faits de filaments qui pourraient vous intéresser car le papier sous vos doigts ne vit que de métamorphoses, qu’il se plie ou qu’il se brise.

 

Transformer la matière vous anime depuis plus de trente ans et ce simple mot de papier est un peu court pour dire ce qu’il véhicule depuis des millénaires. Encore qu’il nous vient du papyrus qui n’est jamais qu’un roseau d’Egypte mais de ces roseaux dont les hommes ont fait une civilisation, tout de même.

Vous, c’est au Japon que vous avez parfait cet art de tirer fibre et cellulose des plantes les plus diverses mais en Gruyère où vous habitez que vous les cueillez, du printemps à l’automne, avant de les réserver à votre alchimie de caviste végétale.

 

Car à Cerniat, de la cave au grenier, le papier se mue en œuvre lumineuse que vous appelez offrande, vos bols de transparence que vous jugez réussis à leur contenance, évidemment invisible. Spiritualiser la matière est-ce encore une profession ? Bon, mettons, une profession de foi et il vous en a fallu pour persévérer depuis vos études aux Beaux-Arts dont vous avez obtenu le diplôme – en papier évidemment - en 1977.

 

Depuis, ce matériau si quotidien a su grâce à vous échapper à l’ordinaire et acquérir ses lettres de noblesse. On s’en convainc tous les trois ans au Musée de Charmey où sont exposées les plus belles œuvres en papier créées à travers le monde. La Triennale du Papier porte votre nom et parfois votre signature.

 

Qu’on ne s’y trompe pas pourtant, si vous écrivez sur papier, c’est en écriture qu’on ne déchiffre pas au premier coup d’œil. Mais n’est-ce qu’à nos yeux que vous adressez votre créativité ?

 

Ne faut-il pas pour aborder vos œuvres un don de double vue ? On appelle cela une vision. A l’ère du numérique, le papier ne chiffonne que les tenants du virtuel, ces adorateurs du pixel qu’on oubliera au premier bug venu à moins qu’ils ne pondent sur leur blog de jolis papiers, eux aussi.

 

Venu du fond des âges, votre savoir-faire a un bel avenir devant lui… C’est normal, il est fait de chlorophylle et de lumière. La planète en a besoin, et par vous, Viviane Fontaine, c’est notre ballon d’oxygène, ou si vous préférez, notre bouffée d’art…

 

Emission J’ai rendez-vous avec vous du mardi 19 juillet 2011

Espace 2

 

Christian Ciocca

Entre ombre et lumière

Exposition virtuelle de Viviane Fontaine

« Le papier est avant tout l’histoire d’une passion, née il y a 40 ans », raconte l’artiste qui vit, crée, et donne des cours à Cerniat (FR). Premier contact avec la matière qui la fascine chez l’artiste Dominic di Mare, en Californie. Puis, lors de ses études aux Beaux-Arts de Genève, tentative de fabrication « homemade » de papier chiffon. Lors d’un stage en Alsace, elle s’intéresse aux possibilités d’extraire la cellulose des plantes. Plusieurs voyages au Japon et des stages auprès du maître Torimatu Hara, l’initient au washi, le papier artisanal traditionnel fabriqué avec les fibres du mûrier. Ainsi Viviane Fontaine travaille et « le papier japon qui reflète la lumière » et le papier chiffon « qui la capte dans sa matière ».

Sa démarche artistique se développe selon ces deux traditions. Le papier chiffon inspire une recherche sur le relief et sur la surface : couches superposées comme des strates, rehaussées de graphies et de peinture (pigments et encres naturelles). Avec la fibre végétale, dans un travail d’allègement de la plante qui révèle les nervures et recherche la transparence, elle crée des structures, des formes et des objets : cocons, coupes, bols, dont les parois s’évasent comme des corolles.

 

Françoise de Preux

Technique de fabrication du papier

Je vous propose une ballade dépaysante dans un cadre idyllique!!!!!

A 1h10 de Sion, je vous invite à découvrir un charmant petit village situé sur la route de Charmey dans les préalpes fribourgeoises.

Là, l’artiste Viviane Fontaine, vous attend ! Elle vous invitera dans son atelier où vous pourrez vous évader en vous laissant emporter par la magie et la poésie de ses œuvres! Elle vous parlera de sa passion: le papier et vous vous laisserez emmener avec délice dans son univers! N’oubliez pas de l’appeler avant au 079 747 33 47!

L’exposition est prolongée jusqu’au 3 avril, donc il vous reste 10 jours pour organiser cette escapade! Je vous souhaite beaucoup de plaisir!

Myriam Studer

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mots de l'artiste 

 

 

Soyez les bienvenus à cette exposition, prenez le temps de vous imprégner de cette atmosphère teintée de paix et de sérénité. Laissez-vous séduire par la délicatesse et la beauté des créations.

Et surtout n’hésitez pas à vous renseigner et même à solliciter un rendez-vous pour admirer de près la pièce qui vous a séduits.

Viviane Fontaine dit que l’art c’est donner et partager du rêve et de la beauté.

Je vous souhaite une belle visite, laissez-vous envahir par le rêve et les émotions qu’il suscite.

 

Myriam Studer-Berclaz, Présidente

Oeuvres

Pour toute visite privée, renseignements ou commande vous pouvez vous adresser:

  • à l'artiste au 079/747.33.47 ou par mail vifpaper@vivianefontaine.ch 

  • à la présidente du comité de la Galerie Myriam Studer-Berclaz au 079/656.04.48

  • l'artiste vous ouvre son atelier situé à Route de la Valsainte 8 à Cerniat (FR) tous les vendredis de 14h à 18h durant l'exposition ou sur rendez-vous selon vos disponibilités.