Pacifique1 copie 3.jpg

Ambroise Heritier

« Il faut être disponible, laisser glisser son esprit. Le trait va parfois plus vite que la pensée », dit Ambroise Héritier qui expose ses dessins à la Galerie du Château de Venthône du 19 mars au 10 avril 2022.

Peintre et graveur, illustrateur et bédéiste pour des magazines de Suisse romande, l’artiste qui vit et travaille à Savièse, a pris part à plusieurs expéditions dans l’océan Pacifique et les régions Arctiques.

Il dit : « Le dessin est pour moi une sorte de laboratoire, un lieu de découvertes, à l’origine de ma démarche artistique. » Il dessine à la plume et à l’encre de Chine sur des papiers de très grand format. « Laisser aller son crayon au fil de son imagination, dérouler son trait en mode automatique. »

Le thème des dessins qu’il présente au Château de Venthône est celui de la foule qu’il décrit ainsi. « Sur la page, des personnages par millier, foule de protagonistes uniques et bigarrés, foule comme de la matière, dense, clairsemée, compacte, foule qui s’étend, se resserre, se distord, comme un impressionnant ballet d’étourneaux. »

Né un crayon à la main, Ambroise Héritier se forme à l’Ecole des Beaux-Arts de St-Luc à Bruxelles où il obtient son diplôme en Arts plastiques. De 2001 à 2007 il enseigne la bande dessinée et le dessin académique à l’EPAC. Il a séjourné à San Francisco, Venise, Rome, Paris. En 2020, il participe avec l’association Makaline au lancement de « Sillages » une publication sur les voyages en mer.

Françoise de Preux

 

L’exposition est ouverte du vendredi au dimanche de 15 à 18 heures. L’artiste sera présent le 27 mars 2022.

 

Biodiversité Z1200 copie 2.jpg

« Le dessin ! Depuis toujours, comme un frère, un ami, un emmerdeur, un sauveur, une île, un pays. Le dessin, comme un pied de nez à la mort. Le dessin, la peinture, l’estampe, le monotype, la photographie, comme autant de portes à ouvrir pour saisir le monde, rêver, singer le réel, sublimer le destin, forger et questionner sa propre route. »

 

Ambroise Héritier est né un crayon à la main.

De 1994 à 1997, il se forme à l’École des beaux-arts de St. Luc à Bruxelles, où il obtient un diplôme en Arts plastiques.

De 2001 à 2007 il enseigne la bande dessinée et le dessin académique à l’EPAC (Ecole Professionnelle d’Art Contemporain).

Il a séjourné à San Francisco, Venise, Rome et Paris, et exerce son art en Valais, là où il a installé son pied à terre.

Il travaille en tant qu’illustrateur et bédéiste pour plusieurs magazines, participe à diverses publications et réalise des expositions en Suisse et à l’étranger.

 

En 2020, il participe à travers l’association Makaline, au lancement de « Sillages », une publication annuelle, poétique et dessinée sur les voyages en mer.

Après de récents périples à la voile dans l’océan Pacifique et Arctique, il travaille actuellement à différents projets de livres et expositions.

 

www.ambroise.one

 

www.fondationpacifique.org

 

La page blanche comme un désert à fleurir,

 

Laisser aller son crayon au fil de son imagination,

Dérouler son trait en mode «automatique »,

Penser à sa musicalité,

Lâcher prise,

Sans filet, sans gomme, sans retour en arrière possible,

Noircir la page,

Tracer des figures, à perte de vue,

 

Seul face à l’immensité blanche

Une ligne après l’autre, comme devant un hectare de vigne,

Aligner les heures, une à une

Prendre le rythme,

Rentrer en transe,

L’outil qui va plus vite que la main, qui va plus vite que la pensée

 

En hypnose le temps du voyage.

 

Sur la page,

Des personnages par millier,

Foule de protagonistes uniques et bigarrés  

Foule comme de la matière,  dense, clairsemée, compacte,

Foule qui s’étend, se resserre, se distord,

Comme un impressionnant  ballet d’étourneaux

 

Au bout du chemin,

Un nouvel espace sous les yeux

Plusieurs lectures possibles,

Un Espace où l’on se perd,

Un Espace où le vaste et l’intime, ne font plus qu’un.

FormesX1 copie200.jpg

INFORMATION

Toutes les oeuvres de l'exposition d'Ambroise Héritier au Château de Venthône n'apparaissent pas sur ce site.

 

Pour apprécier le talent de l'artiste, nous vous conseillons de faire une visite réelle. Toutefois, si les horaires ne vous conviennent pas, nous nous ferons un plaisir d'organiser pour vous une visite privée à la date et aux heures que vous choisirez.

 

Pour cela, il suffit de me contacter au 079 656 04 48

 

Je vous souhaite un bon dimanche et vous envoie mes cordiales salutations.

 

Myriam Studer